Nos coulisses

L’événement Umba

 3 min

Replongez dans une étourdissante myriade de couleurs

Le lancement de l’édition limitée Gemmyo a ensorcelé les regards par son éclat irrésistible. Le coupable présumé ? Une pierre étincelante, accusée d’avoir littéralement ébloui les invités. Sa puissance aurait déclenché un déchaînement des éléments, pas même la pluie parisienne n’a pas voulu manquer ce rendez-vous. Serait-ce un présage annonçant l’accueil triomphal de cette édition limitée ?

Pour élucider ce mystère, j’ai mené l’enquête sur l’événement Gemmyo. Quelle est l’origine de cet éclat intense ?

L’investigation commence au pied de la majestueuse Tour Eiffel, où les invités ont embarqué sur une péniche. Guidés par la campagne Umba décorant les marches du pont Alexandre III, ils ont gravi un escalier drapé de voilages aux couleurs de l’édition limitée. Cette ascension les a conduits au cœur de l’affaire : le majestueux saphir Umba. Disséquons ensemble l’univers du premier pop-up de la Maison, dédié à une pierre d’exception.

Campagne Umba - pont Alexandre III

Un arc-en-ciel de cinquante saphirs, protégés par un écrin de verre, a enchanté les invités. Entre surprise et fascination, chaque pierre lévite dans un décor contrasté de sable blanc et de bois d’ébène. Pour ce pop-up, Gemmyo a imaginé une scénographie solaire qui rappelle les origines de cette gemme à la gamme chromatique incandescente.

Vitrine saphirs Umba

La suite de mes recherches me mène au déjeuner presse réunissant des journalistes renommés tels que Pierre Groppo et Bénédicte Burguet de Vanity Fair, Jessica Scemama de Vogue, Hervé Dewintre du Point et Lily Templeton du WWD. Ils ont pu examiner les saphirs Umba et découvrir leur histoire grâce aux explications passionnantes du gemmologue Alexis Coin. La diversité des teintes naturelles offertes par Gemmyo a surpris et fasciné, tout comme leur capacité à sourcer des pierres d’une qualité exceptionnelle.

Table déjeuner presse Umba

À la tombée de la nuit, des personnalités influentes telles que Charlotte Siné, Corentin Huard, Clara Marz, Hardy Gabiam, Constance Arnoult et Katie Giorgadze et des amis de la Maison tels que la créatrice, Rime Arodaky, Esther Garrel ou encore des athlètes participant aux Jeux olympiques, l’archère Lisa Barbelin, la judoka Marie-Ève Gahié ont rejoint l’événement pour admirer les gemmes. La soirée s’est ouverte sur un discours de la fondatrice, Pauline Laigneau, et d’Alexis Coin, revenant sur le défi de sourcer les saphirs Umba. Un coup de cœur est devenu réalité : “Lorsque j’ai présenté ces pierres aux équipes, j’ai vu dans leurs yeux la même flamme qui m’avait animé trois ans auparavant lorsque j’avais découvert ce saphir unique.”

Le lendemain, le pop-up a ouvert ses portes au public, révélant les secrets de cette pierre rarissime, réservée à la Haute Joaillerie. Certains chanceux avaient réservé une place à l’atelier gouache, une initiation à l’art du dessin joaillier sous l’œil expert de Capucine Huguet. Cette expérience a été un véritable succès, offrant aux participants une immersion dans la création.

Atelier gouache

L’enquête touche à sa fin, mais j’ai eu envie d’en apprendre plus sur l’histoire de ce trésor tanzanien… 

Son nom dérive de la rivière sinueuse où il a été découvert, au cœur de la vallée de Tsavo, en Tanzanie. Le gemmologue décrit le saphir Umba comme « la beauté et l’éclat d’un coucher de soleil ». Cette pépite révèle une profusion de teintes vives. Gemmyo a sélectionné sept tons captivants : vert prairie, chartreuse, jonquille, cognac, pêche, carmin et pourpre. Disponibles en trois tailles, ces pierres peuvent être serties sur le bijou Gemmyo de votre choix.

Chaque couleur est intense et rivalise avec les plus belles pierres précieuses. Aucune pierre de cette édition limitée n’est identique, garantissant ainsi un bijou unique.

Et vous, qu’avez-vous pensé de cette éclatante révélation ? Je veux vos impressions sur cette édition limitée et le mystérieux saphir Umba !

Pas de commentaire

    Laisser un commentaire